Comment le pH affecte vos cultures de micro pousses ?

Table des matières
    Add a header to begin generating the table of contents

    Imaginez que vous avez tout fait correctement dans vos cultures de micro pousses. Vous avez choisi les meilleures graines, fourni une lumière optimale et arrosé avec diligence, mais vos micro pousses ont du mal à pousser de façon homogène et ne sont pas très belles. Elles ne sont pas aussi dynamiques ou luxuriantes qu’elles devraient l’être. Quel pourrait bien être le problème ? La réponse pourrait se trouver sous la surface ou dans votre eau d’arrosage, dans le pH de votre sol ou de votre eau (en fonction de si vous cultivez vos micro pousses dans de la terre ou en hydroponie). Comprendre le pH et son impact sur les micro pousses est crucial avant de vous lancer dans la culture de micro pousses. Dans cet article, nous approfondirons l’importance du pH, comment il affecte vos micro pousses et comment vous pouvez le gérer correctement afin d’obtenir de belles micro pousses.

    Le terme pH est une abréviation de « potentiel d’hydrogène ». Par définition pH=-log[H3O+], ce qui dit plus clairement pour les non scientifiques, correspond à la concentration en ions H3O+dans une solution. La mesure du pH est réalisée sur une échelle de 0 à 14, et il représente l’acidité ou l’alcalinité d’une solution, si le pH est supérieur à 7 la solution est basique, si le pH est égal à 7 la solution est neutre et si le pH est inférieur à 7 la solution est acide. L’eau pure à 25°C a un pH de 7, ce qui signifie que la concentration d’ions H+ (hydronium) est égale à la concentration d’ions OH- (hydroxyde). Lors de la culture de micro pousses, le pH du sol et/ou de l’eau joue un rôle essentiel. Cela affecte la disponibilité des nutriments essentiels et l’activité des organismes bénéfiques du sol, influençant ainsi la santé et la productivité globale des plantes. Les niveaux de pH optimaux pour les micro pousses varient entre 5,5 et 7,0. Des tests et un ajustement réguliers du pH du sol et/ou de l’eau peuvent garantir une croissance robuste des micro pousses.

    Échele de pH

    Dans cet article, nous verrons comment le pH idéal peut varier légèrement en fonction du type spécifique de micro pousses. Les infos que nous vous présentons ici sont orientées sur la culture de micro pousses mais s’appliquent également à toutes les plantes peu importe leurs stades de croissances.

    Cultiver des micro pousses : gérer le pH du sol et/ou de l’eau

    Cultiver des micro pousses, ces jeunes plantes riches en nutriments et pleines de saveurs, est un processus délicat qui nécessite une compréhension approfondie de divers facteurs. Le pH du sol et/ou de l’eau est l’un de ces composants essentiels à la bonne croissance des micro pousses. Comme vu ci-dessus, le pH représente la concentration d’ions hydrogène dans une solution, en l’occurrence la solution du sol ou celle de l’eau. L’échelle de pH va de 0 à 14, 7,0 étant neutre. Toute valeur inférieure à 7,0 indique une acidité, tandis qu’une valeur supérieure à 7,0 signifie une alcalinité. Il est important de noter que chaque changement d’unité sur l’échelle de pH correspond à un changement décuplé de l’acidité ou de l’alcalinité, ce qui en fait une échelle logarithmique.

    Pour faire simple malgré un phénomène complexe, dès que le pH du sol s’éloigne de la zone dite «optimale», dont la valeur est comprise entre 6 et 7, la disponibilité des éléments du sol pour les plantes est plus limitée et le fonctionnement du sol n’est plus optimisé.

    Raphaël Martial, fondateur de l’organisme de formationTerreom

    Le pH du sol ou de l’eau n’est pas seulement un chiffre, c’est un déterminant essentiel de la disponibilité des nutriments. Le niveau de pH peut avoir un impact significatif sur la capacité de vos micro pousses à accéder aux nutriments dont elles ont besoin pour pousser. Certains nutriments deviennent moins disponibles lorsque le sol est très acide ou alcalin, ce qui peut entraîner des carences en nutriments dans vos micro pousses. Ce déséquilibre peut retarder leur croissance et diminuer leur valeur nutritionnelle. Par conséquent, le maintien d’une plage de pH optimale, généralement légèrement acide à neutre pour la plupart des micro pousses, est crucial pour maximiser la disponibilité des nutriments.

    Testeur de pH de sol
    Testeur de pH de sol

    Des tests réguliers sont essentiels pour garantir que le pH de votre sol ou de votre eau reste dans la plage optimale. Vous pouvez tester avec un kit ou un appareil de test de pH simple, qui fournit des lectures précises, plus communément appelé un pH-mètre. Le pH-mètre est un appareil permettant donc de mesurer le pH d’une solution. Il est constitué de deux éléments : un boîtier électronique qui affiche la valeur du pH et une électrode qui mesure cette valeur. Le coût d’un pH-mètre n’est pas très élevé, à partir d’une vingtaine d’euros pour un modèle classique amplement suffisant dans le cadre d’une culture de micro pousses (cela peut monter à plusieurs centaines d’euros pour du matériel de laboratoire ou les précisions de mesures de pH sont importantes). Vous pouvez aussi utiliser du papier pH, vous avez déjà du en voir chez les propriétaires de piscine, mais la valeur obtenu est beaucoup moins précise, et nous ne les conseillons pas, sauf si vous n’avez que ça sous la main.

    Le fonctionnement du pH-mètre est basé sur le rapport entre la concentration en ions H3O+et la différence de potentiel électrochimique qui s’établit dans l’électrode de verre. En général cette électrode est une électrode combinée, c’est-à-dire qu’elle est constituée de deux électrodes : une dont le potentiel est connu et constant et l’autre dont le potentiel varie avec le pH. Le potentiel entre ces deux électrodes est nul à pH=7.0. On peut alors déterminer la valeur du pH par corrélation car la différence de potentiel entre les deux électrodes évolue proportionnellement au pH.

    Testeur de pH pour solution aqueuse
    Testeur de pH pour solution aqueuse

    Lors de l’achat d’un pH-mètre, celui-ci est généralement calibré en usine et vous pouvez donc l’utiliser directement en sortie de boîte. Cependant, avec le temps, il affichera une dérive et la valeur de pH qui sera mesurée ne sera plus exacte. Pour cela, vous aurez donc besoin de temps à autre (cela dépend de votre utilisation) besoin de le re-calibrer. Pour cela, on utilisera ce qu’on appelle une solution tampon qui est une solution qui malgré l’addition d’acide, de base ou d’une dilution, garde approximativement le même pH.

    Percer les secrets du pH dans la culture des micro pousses

    Cependant, que se passe-t-il si le pH de votre sol ou eau ne se situe pas dans la plage optimale ? La bonne nouvelle est qu’il est possible d’ajuster le pH à l’aide d’amendements spécifiques. Dans le cas d’un sol trop acide (pH inférieur à 5,5), vous pouvez augmenter le niveau de pH, le rendant plus alcalin, en ajoutant de la chaux. La chaux est un amendement de sol courant qui peut neutraliser efficacement l’acidité. Si votre eau trop acide, il faudra alors ajouter une solution alcaline que vous trouverez souvent sous la dénomination pH plus ou pH up. Cette solution contient généralement du carbonate et du bicarbonate de sodium ou de calcium. On le trouve sous forme liquide ou en poudre. La correction peut se faire manuellement en suivant les instructions du fabricant.

    En revanche, si votre sol est trop alcalin (un pH supérieur à 7,0), vous pouvez abaisser le niveau de pH, le rendant plus acide, en utilisant du soufre ou des engrais acidifiants. Ces produits peuvent réduire efficacement l’alcalinité et créer un environnement plus favorable pour vos micro pousses. Dans le cas ou c’est votre eau qui est trop alcaline, ce qui est souvent le cas avec l’eau du robinet qui a un pH souvent situé entre 7.0 et 8.0 (et qui varie également en fonction des saisons), il vous faudra ajouter une solution acide que vous trouverez souvent sous la dénomination pH moins ou pH down. Ces solutions contiennent généralement un mélange d’acide nitrique et phosphorique ultra concentré et de régulateurs organiques. Pour un traitement naturel, vous pouvez également utilisé du jus de citron (acide citrique) à votre eau. Dans un petit arrosoir (de 4 ou 5L), une cuillère à café de jus de citron suffit à abaisser le pH de 1,5. Une autre méthode naturelle pour faire baisser le pH est d’ajouter quelques gouttes de vinaigre blanc.

    Bien que l’ajustement du pH du sol ou de l’eau puisse être bénéfique, il est important de se rappeler que des changements soudains et drastiques du pH peuvent faire plus de mal que de bine à vos plantes. Par conséquent, il est toujours préférable d’ajuster progressivement et de surveiller de près le niveau de pH pour éviter tout effet indésirable. De plus, tenez compte des préférences spécifiques en matière de pH des différentes variétés de micro pousses lors de la planification de votre espace de culture. Certaines micro pousses peuvent préférer des conditions légèrement plus acides et d’autres plus alcalines, il est donc essentiel de répondre à ces besoins pour obtenir les meilleurs résultats.

    Interpréter les résultats d’un test de pH

    Voila comment interpréter de façon concrète les résultats d’un test de pH mais pas forcément dédié aux micro pousses, il s’agit d’une interprétation assez générale.

    pH 3.0 – 5.0

    • Sol très acide.
    • La plupart des nutriments pour les plantes, en particulier le calcium, le potassium, le magnésium et le cuivre, deviennent plus solubles dans des conditions très acides et sont facilement éliminés par lavage.
    • La plupart des phosphates sont bloqués et indisponibles pour les plantes en dessous d’un pH de 5,1, bien que certaines plantes tolérantes à l’acide puissent utiliser le phosphate d’aluminium.
    • Les sols sableux acides sont souvent déficients en oligo-éléments.
    • Les bactéries ne peuvent pas décomposer la matière organique en dessous d’un pH de 4,7, ce qui entraîne une diminution des nutriment à la disposition des plantes.
    • Mesures à prendre : Ajouter de la chaux pour augmenter le pH à plus de 5,0. L’ajout de chaux peut aider à désagréger les sols argileux acides.

    pH 5.1 – 6.0

    • Sol acide.
    • Idéal pour les plantes éricacées (qui détestent le calcaire) telles que les rhododendrons, les camélias et les bruyères.
    • Action : Ajouter de la chaux si d’autres plantes sont cultivées.

    pH 6.1 – 7.0

    • Sol modérément acide.
    • Un pH de 6,5 est le pH idéal en général pour les jardins, permettant à une large gamme de plantes de pousser, à l’exception de celles qui détestent le calcaire.
    • La disponibilité des principaux éléments nutritifs est maximale et l’activité des bactéries et des vers de terre est optimale à ce pH.
    • Action : Il n’est généralement pas nécessaire d’ajouter quoi que ce soit pour améliorer le pH du sol à ce niveau.

    pH 7.1 – 8.0

    • Sol alcalin.
    • La disponibilité du phosphore diminue.
    • Le fer et le manganèse deviennent moins disponibles, ce qui entraîne une chlorose induite par le calcaire.
    • Ce niveau de pH présente toutefois l’avantage de réduire la maladie de la racine des choux (brassicas).
    • Action : Le soufre, le sulfate de fer et d’autres agents acidifiants peuvent parfois être ajoutés pour réduire le pH. Les sols argileux nécessitent souvent de très grandes quantités d’agents acidifiants et les sols contenant de la craie ou de la chaux ne peuvent généralement pas être traités.

    Les effets visibles d’un problème de pH sur les micro pousses ?

    Vous avez pu découvrir ci-dessus, les effets par tranche de valeurs de pH sur les plantes en général, maintenant revenons aux micro pousses. Un problème de pH peut avoir plusieurs effets visibles sur les micro pousses. Voici quelques-uns des effets les plus courants :

    Changement de couleur des feuilles : Un déséquilibre du pH peut entraîner un changement de couleur des cotylédons des micro pousses. Par exemple, un pH trop bas peut causer une décoloration des feuilles, tandis qu’un pH trop élevé peut provoquer des taches brunes ou jaunes sur les feuilles.

    Croissance ralentie ou arrêtée : Les micro pousses peuvent présenter une croissance ralentie ou arrêtée si le pH du milieu de croissance n’est pas optimal. Un pH inadéquat peut affecter la capacité des plantes à absorber les nutriments essentiels nécessaires à leur croissance.

    Déformations des feuilles et des tiges : Un pH incorrect peut entraîner des déformations des feuilles et des tiges des micro pousses. Cela peut se manifester par des feuilles enroulées, des tiges tordues ou des feuilles déformées.

    Sensibilité accrue aux maladies et aux ravageurs : Les micro pousses dont le milieu de croissance a un pH déséquilibré peuvent être plus sensibles aux maladies fongiques, bactériennes et aux attaques de ravageurs. Un pH inadéquat affaiblit souvent la capacité des plantes à se défendre contre ces stress biotiques.

    Mort des plantules : Dans les cas extrêmes, un pH très élevé ou très bas peut entraîner la mort des micro pousses. Les variations extrêmes du pH peuvent perturber gravement les processus physiologiques des plantes et entraîner leur mort.

    Donc, pour conclure, pour assurer une croissance saine de vos micro pousses, il est essentiel de maintenir le pH du milieu de croissance dans une plage appropriée, généralement entre 5,5 et 7,0 pour la plupart des espèces. Si vous cultivez sans substrat vivant, assurez-vous avant chaque arrosage, que le pH de votre eau est bien compris dans cette plage, elle fonctionne pour la majorité des espèces de micro pousses.

    Cependant, certaines plantes peuvent avoir des préférences spécifiques en matière de pH. Par exemple, les micro pousses de chou et de brocoli préfèrent un pH légèrement plus basique, autour de 6,0 à 7,0. En revanche, les micro pousses de radis, de moutarde et de roquette peuvent mieux pousser dans un pH légèrement plus acide, autour de 5,5 à 6,5.

    Conclusion : pH et culture de micro pousses

    En conclusion, la compréhension et la gestion du pH du sol ou de votre eau sont essentielles au succès de la culture des micro pousses. En gardant le pH dans la plage optimale, c’est à dire entre 5,5 et 7,0, vos micro pousses auront accès aux nutriments dont elles ont besoin pour prospérer. Alors ne négligez pas ce facteur vital. Lorsque vous testez et ajustez régulièrement le pH de votre sol ou de votre eau selon vos besoins, vous pouvez créer l’environnement de croissance optimal pour vos micro pousses.

    Les micro pousses sont un excellent moyen de vous assurer d’obtenir votre dose quotidienne de vitamines, de minéraux et d’autres micronutriments, car elles constituent une excellente source pour ceux qui souhaitent compléter leur alimentation comme par exemple le brocoli ou encore les petits pois.

    Questions / Réponses :

    Références :

    • Soil: understanding pH and testing soil : Ce guide complet de la Royal Horticultural Society (en anglais) fournit un examen approfondi du rôle du pH dans la santé et la croissance des plantes. Il explique la science derrière le pH du sol, comment il affecte la disponibilité des nutriments et comment les jardiniers peuvent gérer le pH du sol pour optimiser la santé des plantes.
    • The effects of pH on nutrient availability depend on both soils and plants – Barrow, New Jersey, et Alfred E. Hartemink – 7 mars 2023. Cet article scientifique publié dans le Journal of Soil Science and Plant Nutrition traite de la relation complexe entre le pH du sol et la disponibilité des nutriments.
    Panier