Que sont les cotylédons ?

Table des matières
    Add a header to begin generating the table of contents

    Le mot cotylédon est souvent évoqué lorsqu’on parle de micro pousses et est généralement suivi de la question suivante “Mais qu’est-ce qu’un cotylédon ?”.

    Les cotylédons sont par essence des micro pousses. Ceci étant dit, pour de nombreuses variétés de micro pousses, vous attendez que les premières vraies feuilles se forment avant de les récolter, mais les cotylédons représentent tout de même une grande partie de la micro pousse récoltable.

    Les “feuilles” vertes des micro pousses de radis ci-dessous sont en fait des cotylédons de radis.

    Micro pousses de radis – cotylédons

    Que sont les cotylédons ?

    Les cotylédons font partie de l’embryon de la plante et sont souvent stockés à l’intérieur de la graine elle-même et sont également les toutes premières feuilles qui émergent du sol lorsque la plante démarre sa germination.

    D’une certaine manière, ils sont d’abord une batterie ou un onduleur, puis ensuite les panneaux solaires qui alimentent la jeune plante en énergie.

    Examinons une graine de haricot, car la plupart des gens ont déjà vu des graines de haricot, qu’ils soient jardiniers ou non.

    graine de haricot définition

    Découvrons de quoi est composé cette graine de haricot :

    • La radicule sera les racines.
    • La tigelle sera la connexion entre les racines et les cotylédons, c’est elle qui permet de transférer l’énergie du cotylédon aux racines.
    • Les premières feuilles – aussi appelé l’épicotyle – est la tige principale et l’endroit où se formeront les premières vraies feuilles.
    • Le tégument est l’enveloppe protectrice de la graine ou plus simplement la coque de la graine.

    Vous pouvez tout savoir sur la composition d’une graine dans notre article dédié à comment une graine devient une plante ?

    Revenons à notre analogie avec la batterie et le panneau solaire.

    Lorsque les racines se développent vers le bas pour ancrer la plante, les feuilles commencent à se déployer. L’énergie nécessaire à cette croissance et à ce mouvement, si vous voulez, est stockée dans les cotylédons qui transfèrent l’énergie stockée dans l’endosperme. C’est pourquoi on peut considérer les cotylédons comme des batteries.

    Les cotylédons sont généralement (pas chez toutes les plantes) tirés vers le haut et deviennent verts lorsqu’ils développent des chloroplastes et créent de la chlorophylle, une fois qu’ils sont sous la lumière (soleil ou artificielle).

    développement cotylédon

    Comme les cotylédons sont les premières feuilles de la plante, on les appelle aussi feuilles cotylédonaires. Lorsque les cotylédons commencent à produire de la chlorophylle, ils entament le processus de photosynthèse.

    C’est là que l’analogie avec les panneaux solaires entre en jeu, car ils vont fournir l’énergie à la plante via le processus de photosynthèse.

    Maintenant que vous êtes plus familier avec les cotylédons, résumons ce qu’ils sont et leurs fonctions principales :

    1. Origine et structure :
      • Les cotylédons sont formés à partir du tissu embryonnaire de la graine.
      • Ils sont généralement les premières structures foliaires à apparaître lors de la germination.
      • Leur structure peut varier selon les espèces de plantes. Certains cotylédons sont minces et foliacés, ressemblant plus à de vraies feuilles, tandis que d’autres sont épais et charnus.
      • La plupart des plantes ont un ou deux cotylédons, mais il existe des exceptions. Par exemple, les monocotylédones (comme le maïs et le blé) ont un seul cotylédon, tandis que les dicotylédones (comme les haricots et les pois) en ont deux.
    2. Fonctions :
      • Réserves nutritives : Les cotylédons sont riches en réserves nutritives, telles que des glucides, des protéines et des lipides, qui sont stockées dans la graine. Pendant la germination, ces réserves sont mobilisées pour fournir de l’énergie et des nutriments à la jeune plante en croissance jusqu’à ce qu’elle soit capable de produire ses propres aliments par photosynthèse.
      • Absorption d’eau : Les cotylédons absorbent l’eau environnante, ce qui est crucial pour activer le processus de germination de la graine.
      • Protection de la graine en développement : Les cotylédons fournissent une certaine protection à l’embryon en développement, le maintenant à l’abri des dommages physiques et environnementaux.
      • Initiation de la photosynthèse : Dans certaines plantes, les cotylédons peuvent commencer à effectuer la photosynthèse pendant la phase de germination. Cependant, leur principale fonction photosynthétique est généralement remplacée par les vraies feuilles une fois qu’elles sont pleinement développées.
    3. Transformation et évolution :
      • Au fur et à mesure que la plante se développe, les cotylédons peuvent se dessécher, se détacher ou être absorbés par la plante.
      • Chez certaines espèces de plantes, les cotylédons peuvent rester visibles même après que la plante ait produit ses vraies feuilles. Cependant, leur fonction principale est généralement remplacée par les feuilles vraies une fois qu’elles sont pleinement développées.
      • Les cotylédons jouent un rôle crucial dans le succès de la germination des plantes et dans leur établissement initial dans le milieu environnant.

    En résumé, les cotylédons sont des structures vitales pour la germination des plantes, fournissant des réserves nutritives, absorbant l’eau, offrant une protection à l’embryon en développement et initiant parfois la photosynthèse.

    Monocotylédones ou dicotylédones ?

    Les graines peuvent avoir un seul cotylédon et sont classées comme monocotylédones, ou elles peuvent en avoir deux et sont classées comme dicotylédones.

    monocotylédon vs dicotylédon

    Le cotylédon des monocotylédones ne sort généralement pas du sol. Mais la plupart des plantes que nous cultivons comme micro pousses sont dicotylédones. Il existe des micro pousses monocotylédones comme par exemple les oignons et les poireaux.

    Les cotylédons, ou feuilles cotylédonaires, sont faciles à repérer, car elles ne ressemblent en rien aux vraies feuilles de la plante.

    Les cotylédons sont généralement lisses, ovales ou en forme de cœur, et ne sont pas très grands. Ils n’ont pas le temps de développer leur caractère puisqu’ils doivent permettre à la plante de s’établir.

    Les vraies feuilles se déploient au-dessus des cotylédons sur la plantule et ressemblent à une version plus petite du feuillage adulte de la plante.

    Ce que l’on peut retenir, c’est que les plantes dicotylédones (ou dicots) :

    • possèdent 2 cotylédons
    • ont des feuilles avec des nervures ramifiées
    • ont des fleurs avec un multiple de 4 ou 5 pétales (4, 5, 8, 10…)

    Les plantes monocotylédones (ou monocots) :

    • possèdent un seul cotylédon
    • ont des feuilles avec des nervures parallèles dans le sens de la longueur de la feuille (par exemple l’herbe, ou les alliacées comme le poireau, l’oignon, la ciboulette chinoise…)
    • ont des fleurs avec un multiple de 3 pétales (3, 6, 9…)

    Les cotylédons comme micro pousses ?

    La plupart des micro pousses que nous cultivons sont consommés au stade du cotylédon, comme les micro pousses de brocoli, le chou, le chou-rave, le radis, le tournesol, etc.

    Pour d’autres micro pousses comme la coriandre, le basilic, les poireaux et les moutardes, nous attendons la formation des premières vraies feuilles. Cependant, les cotylédons sont toujours présents et constituent une grande partie des micro pousses que nous consommons.

    Maintenant, la question est de savoir quand récolter les micro pousses. Souvent, vous verrez entendrez “Attendez que les premières vraies feuilles se forment avant de récolter” ou “Récoltez pendant le stade des cotylédons“.

    Ce qui compte, c’est la saveur, et parfois la nutrition. Si nous attendons que les vraies feuilles se forment, c’est généralement parce que les vraies feuilles ont une meilleure saveur que les cotylédons de la plante.

    Le contraire peut également être vrai, les vraies feuilles ont un goût plus amer, et dans ce cas, il est préférable de récolter pendant le stade des cotylédons. L’apport nutritionnel peut également diminuer à mesure que la plante grandis, il est donc préférable de récolter la plante lorsqu’elle est encore au stade des cotylédons.

    Découvrir : Que sont les graines mucilagineuses ?

    Les cotylédons réalisent-ils la photosynthèse ?

    De nombreux sites Web affirment que les cotylédons n’ont pas la capacité d’effectuer la photosynthèse, que la seule énergie qu’ils apportent à la plante est celle des hydrates de carbone qu’ils contiennent.

    Cependant, une étude de Zhang et al (2010) montre que les cotylédons peuvent jouer un rôle dans la photosynthèse pendant la phase initiale de la croissance de la plante, mais leur contribution à la photosynthèse est généralement limitée par rapport aux vraies feuilles.

    Nous pensons que les cotylédons de nombreuses plantes cultivées en tant que micro pousses produisent de la chlorophylle et contribuent à renforcer l’aspect nutritionnel des micro pousses. La principale raison pour laquelle nous pensons cela est l’ampleur de la croissance des micro pousses avant la production de leurs premières vraies feuilles. En effet, dans certaines plantes, les cotylédons contiennent des chloroplastes et peuvent effectuer une photosynthèse limitée pendant la germination et les premiers stades de la croissance. Cependant, leur principale fonction est généralement de fournir des réserves nutritives à la jeune plante.

    Une fois que la plante a produit ses vraies feuilles, celles-ci deviennent les principaux organes de la photosynthèse en raison de leur structure et de leur plus grande surface d’exposition à la lumière. Les cotylédons peuvent alors se dessécher, se détacher ou être absorbés par la plante au fur et à mesure de sa croissance, bien que dans certaines plantes, ils puissent encore jouer un rôle dans la photosynthèse à un degré moindre.

    Pour certaines plantes comme les tomates, dont les cotylédons se ratatinent et tombent peu après la formation de leurs vraies feuilles, les cotylédons n’effectuent probablement aucune photosynthèse.

    Panier