Que sont les graines mucilagineuses ?

Table des matières

    Mucilagineux est un mot que l’on rencontre souvent en lisant des articles sur les micro pousses. De nombreuses micro pousses ont des graines mucilagineuses, mais qu’est-ce que cela signifie pour le cultivateur ?

    Cet article explique ce qu’est le mucilage ainsi que la meilleure façon de cultiver des micro pousses avec des graines mucilagineuses.

    Graines mucilagineuses

    Le mucilage est une substance gélatineuse sécrétée par les plantes, composée de protéines et de polysaccharides. Mucilagineux est un adjectif signifie qui contient du mucilage; qui est formé de mucilage.

    La substance blanchâtre qui entoure les graines mucilagineuses est du mucilage. Cette substance gélatineuse se forme rapidement sur les graines.

    Graines de chia
    Graines de chia mouillées

    Par exemple, regardez les deux photos ci-dessus, il s’agit de graines de Chia. La première photo est celle des graines sèches avant que les graines ne soient aspergées d’eau et la seconde photo lorsque celles-ci ont été mouillées.

    Le mucilage apparait très rapidement, en quelques minutes lorsque les graines ont été arrosées. Ainsi, presque immédiatement après avoir été mouillées, les graines sécrètent du mucilage.

    Une raison apparente, d’après la rapidité avec laquelle le mucilage se forme, est de retenir l’humidité autour de la graine.

    Le mucilage pourrait également réguler la quantité d’humidité qui atteint la graine et l’embryon en croissance. Les polysaccharides vont mettre de l’eau à disposition lorsqu’elle est disponible au fur et à mesure qu’elle sèche, et la restituer lorsqu’elle atteint son point de saturation.

    Les mucilages peuvent également servir à de nombreuses autres fins. Par exemple, le gel retient les particules du sol pour les graines, protège des rayons UV, et peut-être le plus intéressant est l’allélopathie.

    Dans l’allélopathie, le gel mucilagineux des graines sécrète des substances chimiques qui influencent la germination et la croissance des graines et des plantes voisines.

    Pas dans le bon sens pour les graines voisines. Les substances biochimiques retarderaient la croissance des graines et des plantes voisines, donnant à la graine mucilagineuse un avantage de croissance précoce.

    Le mucilage pourrait également dissuader d’autres organismes de consommer la graine et la jeune plante.

    Variétés de micro pousses mucilagineuses

    Selon Wikipedia, presque toutes les graines de plantes produisent du mucilage dans une certaine mesure.

    Les micro pousses qui en produisent suffisamment pour être visibles sont :

    • Le basilic
    • La roquette
    • Le cresson
    • Le lin
    • Les radis (faiblement)
    • Le mizuna
    • Le chia
    • Certaines moutardes

    Découvrir : Micro pousses, une croissance rapide !

    Astuces pour la culture des graines mucilagineuses

    Graines mucilagineuses

    Les micro pousses mucilagineuses sont souvent étiquetés comme étant plus difficiles à cultiver. Vous trouverez ci-dessous quelques méthodes qui vous permettront de cultiver plus facilement ces micro pousses.

    La première suggestion pour la culture des graines mucilagineuses est de ne pas les faire tremper au préalable. En fait, il y a beaucoup de micro pousses que les producteurs suggèrent de faire tremper au préalable, mais nous avons constaté que cette pratique est inutile. Les faire tremper rendra le produit gélatineux et par conséquent, l’ensemencement sera très difficile voire impossible.

    Deuxièmement, répartissez les graines de manière uniforme. S’il est vrai que le mucilage des graines produit des substances biochimiques qui retardent la croissance, les graines qui se touchent peuvent entraver la croissance des autres.

    Troisièmement, ne les aspergez pas d’eau après la brumisation initiale.

    Le mucilage fournira plus qu’assez d’humidité pour que les graines germent et commencent à pousser. Elles peuvent également attirer l’humidité de la surface du sol préalablement mouillée.

    Quatrièmement, laissez-les tranquilles et ne les surveillez pas aussi fréquemment pendant qu’elles germent.

    Nous avons constaté que les graines mucilagineuses sont très collantes et qu’elles adhèrent aux couvercles des plateaux. Lorsque vous soulevez le couvercle, les graines s’y collent et augmentent le risque de tuer le semis. Surtout si on ajoute du poids sur le dessus des plateaux.

    Laissez-les reposer pendant plusieurs jours et laissez les graines germer et commencer à pousser avant de les contrôler.

    Nous espérons que ces suggestions vous permettront de cultiver plus facilement ces micro pousses.

    Quelle est votre expérience avec ces variétés de micro pousses ? Faites-nous savoir si vous avez eu des problèmes ou de la chance en cultivant des graines mucilagineuses. Si vous avez des questions sur les informations contenues dans cet article ou sur les micro pousses en général, n’hésitez pas à nous contacter en utilisant la page contact.

    Panier
    Retour haut de page