Comment conserver les micro pousses pour maximiser leur durée d’utilisation ?

Table des matières

    Apprendre à conserver correctement les micro pousses vous permettra d’économiser du temps, de l’argent et surtout de la frustration. Il n’y a rien de plus frustrant que d’aller chercher dans le réfrigérateur les micro pousses que vous avez cultiver et de les retrouver moisies (expérience vécu) !

    La meilleure solution est de garder les micro pousses fraîches afin de ralentir la perte de valeur nutritionnelle et de conserver leur saveur et leur croquant.

    En augmentant la durée de conservation des micro pousses récoltées de quelques jours, vous réduirez le nombre de plateaux que vous devrez cultiver au cours de l’année.

    Comment stocker les micro pousses pour maximiser leur durée de conservation ?

    Nous allons voir qu’il y’a plusieurs façons de stocker les micro pousses après les avoir récoltées. Dans cet article, on vous montre comment stocker les micro pousses et le processus étape par étape.

    Durée de conservation

    De nombreuses espèces de micro pousses ont une longue durée de conservation. Les pousses de petit pois, par exemple, peuvent être conservées pendant trois semaines ou plus.

    Cependant, la plupart des micro pousses courantes, comme le brocoli, les choux ou encore le radis, peuvent être conservées jusqu’à 14 jours sans perdre leur valeur nutritionnelle et leur saveur.

    Les types de micro pousses plus tendres, comme les moutardes, la roquette et l’amarante, se conservent moins longtemps, jusqu’à maximum dix jours, avant de devenir molles et déshydratées.

    La meilleure façon de conserver la fraîcheur

    Ne coupez pas vos micro pousses pour les stocker. Voila, c’est tout ! 😅

    Effectivement, la meilleure façon de conserver les micro pousses est lorsqu’elles sont sur pieds. Pour cela, ne prévoyez pas de récolter un plateau entier de micro pousses en une seule fois. Coupez uniquement ce dont vous avez besoin à un moment donné.

    • Cultivez vos micro pousses dans des petits bacs de culture plutôt que dans des grands bacs. Oui, on dois planter plus souvent, mais à chaque repas, vous avez les micro pousses les plus fraîches possible.
    • Le but est de produire la quantité que vous pouvez consommer frais et de semer de nouveaux plateaux plus souvent, afin qu’un autre plateau soit prêt à être récolté lorsque vous aurez terminé le précédent.
    • Les micro pousses fraîchement récoltées sont non seulement plus savoureuses, mais aussi plus nutritives. En effet, les légumes perdent de leur concentration en vitamines chaque jour après la récolte.

    Si vous souhaitez stopper la croissance de vos micro pousses et augmenter leur durée d’utilisation, vous pouvez les mettre dans le noir au frigo ou un endroit très frais afin de stopper leurs croissances. Cela vous permet de les conserver sur pieds et de garder leurs saveurs pendant une durée assez longue. Nous le voyons régulièrement avec les chefs avec qui nous travaillons, ils peuvent avec cette méthode utiliser leurs micro pousses pendant une longue durée (jusqu’à 15 jours pour les petits pois, 10 jours pour les moutardes, roquettes, radis…) et elles ont toujours autant de fraîcheur !

    Découvrir : 14 variétés de micro pousses nutritives !

    À un moment, vous aurez besoin de stocker vos micro pousses

    Un jour ou l’autre, vous ne pourrez plus manger toutes les micro pousses que vous aurez cultivées. Vous n’aurez d’autre choix que de les récolter et de les conserver.

    Elles ont peut-être poussé trop vite (surtout en été), vous en avez utilisé moins, ou vous n’avez pas respecté le calendrier entre les plateaux. Quoi qu’il en soit, il sera utile d’apprendre à prolonger leur durée de conservation.

    Par exemple, il existe de nombreuses variétés de micro pousses, comme le chou-rave et le brocoli, dont seules les feuilles des graines sont comestibles. Vous n’avez pas d’autre choix que de les récolter avant que les vraies feuilles ne se forment.

    D’autres micro pousses, comme les radis et les pousses de tournesol, doivent être récoltées dans une fenêtre beaucoup plus courte que les autres. Elles ne sont parfaites qu’un jour ou deux avant de trop pousser et de voir leur saveur se dégrader.

    Il arrive donc un moment où vous devez récolter les micro pousses et les stocker pour une utilisation ultérieure.

    Comment conserver les micro pousses après récolte

    Plusieurs facteurs doivent être pris en compte lors de la conservation des micro pousses après les avoir récoltées. Vous devez prendre en compte certains aspects de ces facteurs avant de récolter vos micro pousses.

    La plupart du temps, vous verrez qu’il s’agit d’un yin et d’un yang avec l’humidité. Il faut toujours trouver un équilibre entre une humidité suffisante et une humidité insuffisante.

    Voici une liste de ces facteurs, que l’on abordera séparément ou en combinaison ci-dessous :

    • L’humidité de la plante
    • L’humidité sur la plante
    • L’humidité ambiante
    • La coupe
    • La fragilité de la variété de micro pousse
    • Le type de récipient
    • Le flux d’air entre les micro pousses
    • Le flux d’air au-dessus des micro pousses
    • La quantité d’oxygène dans le contenant
    • l’humidité de l’air
    • La condensation dans le récipient
    • La température de conservation
    • Les autres éléments présents dans le réfrigérateur

    Pour ce qui est de la récolte, nous utilisons généralement un couteau très bien aiguisé. Par contre, certaines variétés nécessitent l’utilisation des ciseaux pointus pour être récolter. Les ciseaux sont beaucoup plus faciles à utiliser, mais uniquement pour les micro pousses que vous utiliserez dans la journée ou le lendemain.

    Par contre, si vous voulez prolonger la durée de conservation, utilisez plutôt un couteau bien aiguisé, car la coupe est plus nette et n’endommage pas autant les tiges. Les dommages causés aux tiges entraîneront une détérioration plus rapide des micro pousses.

    L’humidité de la plante

    Lorsque vous récoltez des micro pousses, vous voulez que les tiges et les feuilles soient pleines d’eau.

    Vous voulez des micro pousses juteuses et dodues, et non des micro pousses sèches qui se flétrissent dans le bac. Mais cette humidité ne doit se trouver qu’à l’intérieur des tiges et des feuilles, et non à l’extérieur des micro pousses.

    C’est pourquoi l’arrosage par le bas (en anglais bottom watering) est la meilleure façon d’arroser les micro pousses. L’arrosage par-dessus les micro pousses peut provoquer des moisissures et des infestations bactériennes, ce qui réduit la durée de conservation de vos micro pousses.

    Cela dit, ce n’est pas non plus une bonne idée d’arroser vos micro pousses par le bas juste avant la récolte. L’excès d’eau peut se déverser ou s’égoutter du bac sur votre récolte. L’eau renversée ou égouttée du plateau mouillera non seulement l’extérieur des micro pousses, mais pourrait également introduire des bactéries dans votre récolte.

    L’humidité sur la plante

    Nous en avons déjà parlé, mais c’est le facteur le plus important. Les micro pousses sèches se conservent beaucoup plus longtemps que les micro pousses humides (extérieurement).

    Certaines micro pousses sont pratiquement impossibles à conserver au sec. Les radis sont les pires. Les radis transpirent constamment (on pense que c’est la cause) parce que les tiges sont toujours humides au milieu du plateau, même si un ventilateur souffle dessus.

    Dans ce cas, il est préférable d’étaler les micro pousses de radis (ou toute autre micro pousse humide) sur une serviette en papier et d’en utiliser une autre pour les éponger.

    La délicatesse dans la manipulation des micro pousses est un facteur à prendre en compte, gardez-le à l’esprit.

    On utilise presque toujours une serviette en papier sèche dans le fond du récipient de stockage, mais si les micro pousses sont humides, c’est indispensable. Le fait de garder l’extérieur des micro pousses sec augmentera leur durée de conservation.

    Comment les couper ?

    Une coupe droite et nette est la meilleure façon de récolter les micro pousses. Il est peut-être difficile de voir l’extrémité coupée d’une micro pousse, mais imaginez l’extrémité d’une tête de laitue.

    Lorsque vous prenez un couteau et coupez le pied de la laitue, il est vert et blanc. Au bout d’un certain temps, la coupe devient brune. L’oxydation et les enzymes activées par la coupe rendent la blessure brune. Ce sont l’oxydation et les enzymes qui augmentent la vitesse de décomposition.

    Les ciseaux sont plus faciles et fonctionnent bien pour utiliser les micro pousses que vous allez manger ou stocker pendant une journée. Mais il est préférable d’utiliser un couteau bien aiguisé pour les micro pousses si vous prévoyez de les conserver plus longtemps. En effet, les ciseaux écrasent plus ou moins la tige et font une coupe irrégulière. Cette action meurtrit une grande partie de la tige et augmente l’oxydation.

    De plus, n’essayez pas de couper toute la largeur du plateau en une seule fois lorsque vous utilisez un couteau. Le couteau tournera vers le haut et coupera la tige en biais, ce qui augmentera la surface d’oxydation. Il est préférable de tirer brièvement sur la lame.

    Les couteaux de récolte fonctionnent très bien. Ils sont tranchants dès leur sortie de l’emballage, ont un bord plat qui réduit les mauvaises coupes et une lame fine qui permet une coupe nette. Utilisez un couteau bien aiguisé pour récolter les micro pousses que vous prévoyez de conserver, et n’en coupez pas trop à la fois lors de la récolte.

    Ne pas les laver avant de les stocker

    Ne lavez pas vos micro pousses avant de les conserver. Gardez-les plutôt au sec et lavez-les à l’eau froide lorsque vous êtes prêt à les utiliser. C’est le principe même de la conservation au sec.

    Ménagez les !

    Le fait de meurtrir les tiges et les feuilles des micro pousses réduit leur durée de conservation. Manipulez ces petites plantes avec précaution, on vous rappelle qu’il s’agit ici de bébé plantes. 😉

    • Ne saisissez pas trop de micro pousses à la fois lors de la récolte, car vous risquez de les meurtrir.
    • Ne les jetez pas dans un récipient ; placez-les plutôt en rangées bien ordonnées au fond et alternez les tiges et les feuilles au fur et à mesure qu’elles s’empilent.
    • Si vous devez les éponger, faites-le le plus soigneusement possible.
    • Ne forcez pas sur les micro pousses lorsque vous fermez un récipient.
    • Ma plus grande erreur en matière de douceur est de jeter d’autres produits dans le réfrigérateur sur mes micro pousses récoltées.
    • Toute meurtrissure ou écrasement des micro pousses réduira leur durée de conservation.

    Le meilleur récipient pour conserver les micro pousses

    Le récipient que vous utilisez a une incidence sur de nombreux facteurs qui raccourciront ou allongeront la durée de conservation de vos micro pousses. Examinons d’abord ces facteurs, puis choisissons le meilleur contenant pour les micro pousses.

    Circulation de l’air entre les micro pousses

    Il est préférable d’avoir un peu d’espace entre les tiges et les feuilles des micro pousses. Même si le récipient est recouvert d’un couvercle, l’air circulera grâce aux courants de convection. Ce flux d’air séchera la condensation qui se forme sur les tiges et les feuilles.

    Tout ce que cela signifie, c’est qu’il ne faut pas emballer les micro pousses de manière trop serrée dans n’importe quel récipient.

    Flux d’air au-dessus des micro pousses

    Bien que les faibles courants de convection dans le récipient aident à garder les micro pousses au sec, un flux d’air trop important dessèche et élimine l’humidité des micro pousses. C’est pourquoi le conteneur doit être couvert.

    La quantité d’air dans le récipient

    Moins il y a d’air dans le récipient, moins il y a d’oxygène disponible pour oxyder les micro pousses. Le récipient doit être peu profond et le couvercle doit être aussi proche que possible des micro pousses sans les écraser.

    Arrêter la condensation

    La condensation est une autre raison d’utiliser un récipient avec moins d’espace d’air. La condensation se produit lorsque les micro pousses produisent de la chaleur. L’air chaud condensera l’humidité sur toutes les micro pousses plus fraîches à l’intérieur du récipient, ainsi que sur les côtés et le couvercle.

    Un récipient de plus petit volume provoquera moins de condensation qu’un récipient de plus grand volume. Utilisez un récipient aussi petit que possible sans écraser les micro pousses.

    De quoi le récipient doit-il être fait ?

    La condensation se forme plus facilement sur les récipients en verre. Le plastique est plus isolant que le verre et constitue un meilleur choix pour la conservation des micro pousses.

    Cela ne veut pas dire que recouvrir un récipient d’un film plastique est une bonne idée. Le film plastique est si fin qu’il n’a aucune capacité d’isolation.
    Les récipients de stockage en plastique sont les meilleurs à utiliser.

    Avant de passer à la température, permettez-moi de me concentrer sur mes deux récipients de stockage de micro pousses préférés.

    Méthodes de conservation simples

    Méthode 1

    De nombreuses personnes ne recommandent pas l’utilisation de récipients scellés ou de sacs refermables. Mais je pense q’un récipient qui possède un joint est plus efficace qu’un récipient ouvert et recouvert d’une serviette en papier humide. Un récipient hermétique peut provoquer un excès d’humidité, mais il existe des moyens de gérer l’humidité.

    J’utilise un récipient en plastique rigide (principalement des récipients lock & lock – sur les photos il s’agit d’un Tupperware simple mais qui fait très bien le job) avec une double couche d’essuie-tout sur le fond et un morceau d’essuie-tout sur le dessus, maintenu en place par le couvercle de fermeture.

    Disposez vos micro pousses de manière à ce qu’elles atteignent le haut mais ne soient pas comprimées lorsque vous placez le couvercle sur le conteneur.

    Je drape l’essuie-tout sur le récipient et j’enclenche le couvercle. L’essuie-tout supérieur retient la condensation sur le couvercle qui pourrait s’égoutter.

    J’utilise le plus petit récipient possible sans que les micro pousses ne débordent par le haut.
    *D’ailleurs, les récipients Lock & Lock sont également parfaits pour conserver les graines.
    Enclenchez le couvercle, qui maintient l’essuie-tout supérieur en place. S’il est mouillé, remplacez-le.

    Le récipient en plastique réduit la condensation par rapport au verre, et les deux couches d’essuie-tout au fond absorbent la condensation qui se forme et qui goutte ou coule sur les côtés. Les récipients “lock-n-lock” ont une partie centrale surélevée qui protège la plupart des micro pousses d’une condensation importante.

    Lorsqu’il fait très humide en été, j’ouvre assez souvent la porte du réfrigérateur pour obtenir de l’eau et du café glacé. Oui, l’essuie-tout est mouillé, mais l’essuie-tout répartit l’humidité et les micro pousses ne reposent pas dans une mare d’eau.

    Le bac à légumes du réfrigérateur est à la température la plus constante et la plus sûre.

    Méthode 2

    J’utilise la deuxième méthode lorsque je n’ai que quelques micro pousses à conserver ou que je suis pressée. J’utilise un sac plastique refermable de 3L que j’ai percé 10 à 12 fois avec un couteau, en faisant des fentes d’environ 1cm.

    Je pose le sac sur la table et j’y glisse deux couches d’essuie-tout sec. Ensuite, je remplis le sac avec mes micro pousses, je le pose sur la table, côté essuie-tout vers le bas, et je pousse doucement l’air hors des fentes. Je ne force pas sur les micro pousses, juste assez pour éliminer l’excès d’air.

    Je peux ensuite glisser ce sac dans le bac à légumes, parmi tous les autres produits. Il y a plus de condensation que dans la méthode avec l’essuie-tout, mais il y a aussi moins de micro pousses, et je les utilise avant qu’elles ne se gâtent.

    Pourquoi ces méthodes de conservation des micro pousses fonctionnent-elles ?

    Les deux méthodes comportent des précautions contre l’excès de condensation. Le plastique forme moins de condensation et les serviettes en papier absorbent celle qui se forme.

    Les deux méthodes permettent à l’air de circuler entre les tiges et les feuilles. J’ai constaté que les fentes pratiquées dans le sac en plastique permettent à l’humidité de s’échapper du sac sans former de condensation excessive.

    Le récipient plus grand me permet de conserver plus de micro pousses pendant plus longtemps, et le sac à fermeture éclair permet de conserver de plus petites quantités de micro pousses 2 à 3 jours en bon état et sans prendre trop de place dans le réfrigérateur.

    Quelle est la meilleure température pour conserver les micro pousses ?

    La meilleure température est autour de 5 à 7 degrés Celsius, température que vous devriez avoir dans votre réfrigérateur.

    En général il vaux mieux conserver les micro pousses dans le bac à légumes si vous avez de la place. Si le bac à légumes est plein, le récipient doit être placé du côté de la porte à charnières, exposé à moins d’air chaud lorsqu’elle s’ouvre. En effet, les micro pousses exposées à des températures alternées peuvent avoir une durée de conservation plus courte.

    Toutes les températures inférieures à 5 degrés Celsius mais supérieures au point de congélation conviennent également.

    Les autres aliments dans le réfrigérateur

    D’autres aliments stockés dans votre réfrigérateur peuvent réduire la durée de conservation et les avantages nutritionnels de vos micro pousses. Il s’agit principalement de fruits et de certains légumes qui émettent de l’éthylène lorsqu’ils mûrissent. Les micro pousses et la laitue sont sensibles à l’éthylène.

    Les pommes et les poires sont les plus gros producteurs d’éthylène, mais tous les fruits et les légumes à peau dure produisent ce gaz. La laitue et les jeunes pousses formeront des taches brunes si elles sont exposées à l’éthylène.

    Certains sacs absorbent l’éthylène et conservent la fraîcheur de vos produits plus longtemps dans votre réfrigérateur. Compte tenu du coût des denrées alimentaires, ces sacs vous feront économiser de l’argent à long terme, d’autant plus qu’ils sont réutilisables.

    Pour ne pas avoir de problème avec les micro pousses qui se gâtent, il faut les récolter au fur et à mesure de vos besoins ou en stocker très peu.

    Conclusion

    Il est préférable de récolter vos micro pousses au fur et à mesure que vous en avez besoin. Mais si vous devez récolter un plateau, voici nos recommandations pour augmenter la durée de conservation de vos micro pousses :

    • Arrosez les micro pousses 12 à 24 heures avant la récolte.
    • N’arrosez que par le bas.
    • Utilisez un couteau fin et bien aiguisé pour la récolte. Une coupe nette entraîne moins de dégâts et de détérioration.
    • Si les micro pousses sont humides à l’extérieur, épongez-les délicatement.
    • Manipulez les micro pousses avec délicatesse.
    • Conservez vos micro pousses dans un récipient en plastique peu profond de la même taille que votre récolte.
    • Tapissez le fond du récipient avec du papier absorbant
    • N’écrasez pas les micro pousses avec le couvercle.
    • Utilisez une serviette en papier au-dessus (mieux si elle est suspendue au-dessus) des micro pousses et maintenez-la en place avec le couvercle. Cela empêche la condensation de s’écouler.
    • Évitez les températures extrêmes. Gardez le récipient dans la partie du réfrigérateur où la température est la plus constante, entre 5 et 7 degrés Celsius. Les variations de température provoquent davantage de condensation.
    • Si vous conservez beaucoup de fruits et de légumes dans votre réfrigérateur, utilisez des sacs (pour les fruits ou les légumes à feuilles) ou un couvercle fermé pour conserver vos micro pousses et autres légumes à feuilles frais.

    Dans le cas ou vous en avez la possibilité, nous vous conseillons toujours de les conserver sur pieds dans un endroit frais et obscur, typiquement votre réfrigérateur. Ainsi, elles arrêterons leurs croissances et garderons leurs fraîcheurs pour une durée d’utilisation optimale de plusieurs jours voire semaines.

    Continuez votre lecture : 90+ variétés de micro pousses à faire poussez cher soi !

    Panier